Les pôles gare

Les pôles gare : une logique d’ensemble de Cœur d’Essonne Agglomération pour l’amélioration des transports et de la mobilité sur son territoire. Cet axe stratégique figure au « Projet de territoire 2030 » de l’Agglomération, adopté en janvier 2019, et rappelle les intentions des élus pour fluidifier la desserte et l’accès aux gares, particulièrement celles au trafic conséquent et qui constituent des pôles d’échanges multimodaux.

Qu’est-ce qu’un pôle gare ?

Les pôles d’échanges multimodaux, ou pôles gare, sont des lieux d’interface entre le mode ferroviaire et les autres modes de déplacement qui partagent les particularités suivantes :

• des flux de transports importants : c’est une étape essentielle dans la mobilité quotidienne des voyageurs ;
• des enjeux de déplacement, d’aménagement et de développement urbain entremêlés ;
• des pôles multimodaux accueillant des piétons, des vélos, des automobilistes, des lignes de bus ;
• des lieux de vie avec des activités connexes (ex : pôles commerciaux et d’activités).

Description du projet

Cœur d’Essonne Agglomération compte sur son territoire 9 gares (Sainte-Geneviève-des-Bois, Saint-Michel-sur-Orge, Brétigny-sur-Orge, Marolles-en-Hurepoix, La Norville – Saint-Germain-lès-Arpajon, Arpajon, Égly, Breuillet – Bruyères-le-Chatel et Breuillet-Village). Parmi elles, Arpajon, Brétigny-sur-Orge et Breuillet-Bruyère ont déjà fait l’objet d’un réaménagement conséquent.

Les projets de Saint-Michel-sur-Orge et Marolles-en-Hurepoix vont enfin pouvoir entrer en phase travaux pour une livraison prévisionnelle fin 2025.

Ces projets vont permettre :

  • de traiter des dysfonctionnements constatés d’accessibilité, de stationnement, de desserte et de cohabitation des différents usages ;
  • d’anticiper une augmentation prévue de la population et des emplois qui va intensifier l’usage des gares ;
  • d’adapter les nouvelles infrastructures aux normes de sécurité, d’accessibilité et de confort.

En s’investissant puissamment sur la question des transports et de la mobilité, Cœur d’Essonne Agglomération et les villes concernées visent trois principaux objectifs :

  • s’engager en faveur d’une politique volontariste de déplacement et de mobilité sur le territoire ;
  • améliorer les dessertes locales et la mobilité au sein même de Cœur d’Essonne Agglomération ;
  • promouvoir des modes de déplacement proposant des alternatives à l’usage de la voiture individuelle.

La démarche des pôles gare sur le territoire de Cœur d’Essonne s’appuie sur le Plan de déplacements urbains d’Île-de-France – PDUIF, qui vise un équilibre durable entre les besoins de mobilité, la protection de l’environnement et de la santé, la préservation de la qualité de vie, tout en tenant compte des contraintes financières. Il fixe le cadre de la politique de mobilité menée par Île-de-France Mobilités pour l’ensemble de la région. Il définit les objectifs et les actions à mettre en œuvre pour les déplacements des personnes.

Les projets “pôles gare” de l’Agglo en cours

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×