Programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés 2024-2029 – PLPDMA

Adopté à l’unanimité au Conseil Communautaire du 4 décembre 2023, le PLPDMA (Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés) de Cœur d’Essonne Agglomération a pour objectif de réduire la production des déchets ménagers et assimilés via différents leviers d’actions audacieux. Ce plan local poursuit l’ambition du Projet de Territoire qui encourage le développement de modes de vie plus durables et poursuit l’écoengagement de l’Agglo.

Ensemble, faisons vivre l’adage “le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas”.

Les différentes actions du PLPDMA

Afin d’obtenir des effets remarquables à l’échelle du territoire, la notion de prévention doit être expliquée et diffusée à l’ensemble de la population.

Des techniques et outils de communication adaptés doivent être conçus, et en particulier un guide à destination des habitants.

Ces outils devront proposer des actions du quotidien permettant à tous de réduire sa production de déchets grâce à des gestes simples.

Selon l’ADEME, les imprimés publicitaires sans adresse représentent 13.6 kg/an/habitant, ce qui représente ? tonnes/an à l’échelle de l’Agglomération.

Au travers de cette action, il s’agira de :
– poursuivre et mettre en lumière la distribution d’autocollant « Stop-pub »
– informer les usagers sur les tonnages évités et les recours possibles en cas de non-respect de l’autocollant « Stop-pub »
– mettre en lumière les autres dispositifs pour consulter les publicités

L’Agglomération réalise des opérations de sensibilisation sur la prévention des déchets, dans les écoles, auprès des habitants avec la présence de ses agents sur les stands “déchets” lors des diverses manifestations organisées sur le territoire.

Au travers de cette action, il s’agira de :
– sensibiliser les habitants à la prévention des déchets, et notamment au gaspillage alimentaire à la maison et au travail
– à l’aide de supports et de techniques adaptés pour toucher tous les types de publics

Le compostage permet un retour à la terre des matières organiques directement chez l’habitant. Il permet d’éviter le transport et le traitement par incinération de déchets, riches en eau, qui dégradent le pouvoir calorifique du four.

Des composteurs individuels et collectifs sont ainsi proposés aux habitants.

La consommation d’eau en bouteille induit la production de déchets, la consommation importante d’énergie et de ressources pour le transport et l’embouteillement et des effets potentiellement néfastes sur la santé humaine.

Au travers de cette action d’incitation des habitants à consommer l’eau du robinet de la Régie publique Eau Cœur d’Essonne, il s’agira notamment :
– de réduire les déchets produits par la consommation d’eau en bouteille
– d’alerter sur les effets des contenants en plastique sur la santé humaine et l’environnement

De 2015 à 2020, l’Agglomération a proposé à des foyers volontaires du territoire de devenir des « foyers-témoins pour la réduction des déchets ». Ainsi, chaque année, entre 10 et 20 foyers ont ainsi été sensibilisés, et ont pu s’inscrire dans une démarche active de prévention et de meilleure gestion de leurs déchets (tri).

Il était notamment demandé aux habitants de respecter 4 écogestes simples et concrets :
– apposition d’un autocollant « Stop-pub » sur leur boîte aux lettres (fourni par l’Agglomération)
– pratique du compostage (composteur fourni par l’Agglomération)
– engagement de boire de l’eau du robinet
– engagement de privilégier l’achat de produits éco-labellisés

L’ADEME indique qu’une manifestation rassemblant 1 000 personnes sur une journée serait source de 500 kg de déchets, soit environ la production annuelle d’un français.

L’objectif de cette action est de réduire l’utilisation de contenants à usage unique (bouteilles d’eau, canettes,… ) sur le territoire, notamment lors des manifestations organisées par l’Agglomération et de privilégier l’utilisation de gourde.

Cœur d’Essonne Agglomération invite l’ensemble des acteurs du territoire à limiter la production de déchets.

L’Agglomération souhaite ainsi se doter d’un guide donnant des clés aux agents pour la mise en place d‘actions concrètes en faveur de la réduction de ses propres déchets. Ce guide sera construit en lien avec les différents Services et pourra être transposé et adapté afin de pouvoir être mis en œuvre dans les Communes volontaires du territoire.

Selon l’ADEME, les couches jetables usagées représenteraient environ 5% du poids des ordures ménagères résiduelles.

En utilisant des couches lavables dans les crèches de l’Agglo, il s’agira de :
– réduire les quantités de couches jetables produites sur le territoire
– réduire les effets néfastes sur la santé des enfants
– mettre en lumière les bénéfices de l’utilisation des couches lavables auprès des familles, et les inciter à les adopter au domicile

Avec plus de 70 sites et 650 agents, l’Agglomération gère de nombreux biens mobiliers (ameublement, équipement et fournitures de bureau ; équipements informatiques ; etc.).

Au travers de cette action, il s’agira notamment de :
– réduire les quantités de déchets produits par les services communautaires en donnant une 2e vie aux objets
– éviter certains achats multiples grâce à la mise en commun entre services
– connaître en temps réel les stocks de biens disponibles pour les services

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×