Solidarité

L'Agglo soutient des actions solidaires

Le service solidarité a pour mission de :

  • Décrypter les besoins de la population et identifier les réponses existantes et faire évoluer les pratiques actuelles pour mieux répondre aux situations d’exclusion
  • Favoriser les échanges de pratiques entre partenaires sociaux
  • Garantir le maillage des réponses à l’échelle intercommunale

En 2013, l’ex Communauté de Communes de l’Arpajonnais s’est lancée dans l’élaboration d’une Analyse des Besoins Sociaux sur le périmètre de l’ex-Arpajonnais. Cette démarche a abouti à un diagnostic social des besoins dans divers secteurs (petite-enfance, jeunesse, insertion-emploi, logement, santé,…). Cette analyse approfondie a permis à la collectivité et à ses partenaires de faire évoluer les dispositifs et de définir des solutions opérationnelles pour mieux répondre aux situations d’exclusion.

A l’issue de cette démarche, un observatoire social des besoins a été mis en place. Cet observatoire a vocation à restituer chaque année aux partenaires l’évolution des besoins et à réajuster en conséquence les actions.

Cœur d’Essonne mène une réflexion quant à la reconduction et réajustement de cet observatoire transversal à tous les services de Cœur Essonne et  partenaires du territoire.

Les acteurs locaux et les partenaires sociaux ont fait remonter, dans le cadre de l’Analyse des Besoins Sociaux élaborée en 2013, la nécessité d’engager une réflexion sur la mise en œuvre de certaines actions répondant aux besoins recensés. A l’issue de cette 1ère étape de réflexion, deux projets phares ont vu le jour : la création d’une ressourcerie en partenariat avec le service Développement durable et d’une épicerie sociale.

La Ressourcerie : Créée en octobre 2014, elle est implantée à Arpajon. Cœur d’Essonne, avec d’autres partenaires tels que le Conseil départemental, soutient et accompagne l’association De la Cave au Grenier, pilote de ce projet. Les objets récupérés sont restaurés et vendus à des prix solidaires dans la boutique de la ressourcerie. Principale mission : la lutte contre le gaspillage, tout en incitant le grand public à consommer différemment.

L’épicerie FS3V : Cœur d’Essonne soutient et accompagne les associations Secours Catholique et Revivre qui sont à l’origine de la création de l’épicerie en juin 2015.

Objectifs :

  • Lutter contre l’isolement social et les exclusions sans être dans l’ « assistanat » et dans le respect de la dignité des personnes : donner aux personnes un statut de « consommateur » dont on respecte les choix,
  • Proposer un espace convivial d’accueil, d’accompagnement, d’écoute et d’échanges pour recréer des liens sociaux
  • Dépasser le stade de l’aide alimentaire en utilisant  l’épicerie sociale et solidaire pour construire des actions collectives en proposant un accompagnement personnalisé auprès de toutes les personnes et en organisant des actions éducatives (ex : psycho-socio esthétique, santé, nutrition, salon de coiffure…)
  • Structurer le travail partenarial en développant les complémentarités

L’animation du réseau de coordination des CCAS se déploie aujourd’hui sur le périmètre de l’ex Arpajonnais principalement.

Cependant, concernant les politiques publiques portées par CdEA et déclinées sur les 21 communes, il est convenu d’ouvrir à l’ensemble des CCAS certaines rencontres thématiques transversales co-portées par les différents services de l’agglomération. C’est à ce titre que la thématique « hébergement d’urgence », portée par les services habitat et solidarité, a été ouverte aux 21 communes de Cœur d’Essonne Agglomération.

Les thématiques à venir : Accès aux soins et prévention santé – l’isolement des personnes

Cœur d’Essonne soutient le réseau associatif d’aide à la personne, rencontrant des difficultés pour l’accomplissement des actes de la vie quotidienne.

Depuis janvier 2011 l’ex Communauté de Communes de l’Arpajonnais s’était engagée à soutenir, accompagner et promouvoir les associations locales spécialisées en matière d’aide à la personne. L’objectif principal de ces associations est de placer l’usager au centre du dispositif d’intervention. L’AGDVO (Association de Garde à Domicile du Val d’Orge) qui a fusionné avec l’ASAMD (Association de Services et d’Aide au Maintien à Domicile), l’ASAMPA (Association de Soins et d’Aide-Ménagère aux Personnes Agées) , Les 3 VALLEES (Association “Service d’Aide à Domicile des Trois Vallées”) ont pour but de venir en aide aux personnes dépendantes, âgées, handicapées, rencontrant des difficultés dans les actes de la vie quotidienne et souhaitant se maintenir dans leur cadre de vie habituel. Le CLIC Orgessonne (Centre Local d’Information et de Coordination) est une structure de proximité d’information et de coordination pour les retraités, les personnes âgées et leur entourage, ainsi que pour les professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile.

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui Cœur d’Essonne poursuit son engagement et encourage le réseau associatif d’aide à la personne à l’échelle du territoire. La compétence à caractère social gérée par les intercommunalités permet la mise en œuvre d’un dispositif cohérent, prenant en compte les différents enjeux liés à ces services : la proximité des usagers, la qualité et la continuité du service, les axes de déplacements, la répartition du travail des équipes en fonction du nombre de bénéficiaires.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×