Le projet Sésame

Découvrir Sésame

L’AMBITION DU PROJET

L’agglomération a pour objectif de devenir un territoire pionnier de la transition agricole et alimentaire avec, de la graine à l’assiette : une alimentation biologique et saine, créatrice d’emplois, produite localement, accessible à tous, respectueuse des ressources naturelles, des agriculteurs et de leur avenir.

Les grands objectifs :

  • Intégrer tous les acteurs de la chaîne de valeur (agriculteurs, collectivités du territoire, structures de transformation et distribution alimentaire…) pour une répartition équitable des richesses et une meilleure rémunération des agriculteurs.
  • Lancer une dynamique de grande ampleur vers un « mieux manger pour tous » pour les habitants du territoire (sans conditions de ressources).
  • Fournir 10 % de la consommation des habitants et 50 % des approvisionnements des restaurants collectifs en produits bio et locaux.
  • Créer de nombreux emplois durables autour de la filière agricole (2 000 emplois directs et indirects) tout en pérennisant les espaces agricoles du territoire.

Et cette ambition est reconnue !

Ce grand projet, co-piloté par l’Agglo et Fermes d’Avenir avec l’aide de nombreux partenaires, a été désigné lauréat, en décembre 2017, de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Territoire d’Innovation et de Grande Ambition (TIGA)” parmi 117 candidatures de toute la France.

En novembre 2018, il a remporté le Grand Prix de l'initiative Smart City du Grand Paris.

GENÈSE DU PROJET

Reconversion de la base aérienne 217 située sur les communes de Brétigny-sur-Orge et du Plessis-Pâté : la Ferme de l’Envol. Aux côtés de l’association nationale Fermes d’Avenir et du GROUPE SOS, Coeur d’Essonne Agglomération s’est lancée dans la création d’un pôle agricole pilote de 75 ha sur les 300 que compte La Base 217.

Il permettra de développer une agriculture bio et locale avec des activités de maraîchage, d’arboriculture, d’élevage (production de lait, fromage et oeufs) et un atelier céréalier boulangerie

La Ferme de l’Envol constitue la première pierre d’un projet bien plus vaste : Sésame.



Coeur d’Essonne Agglomération, à l’échelle de ses 21 villes, ambitionne en effet de devenir un territoire pionnier de la transition agricole et alimentaire et d’accompagner la création et la diversification de 100 fermes ou unités de production permettant ainsi la création de 2 000 emplois directs.

UN GROUPEMENT DIVERSIFIÉ ET UNIQUE

Ce projet unique réunit tous les acteurs de la chaîne de valeurs : les collectivités locales, le GROUPE SOS et Fermes d’Avenir, un collectif d’agriculteurs et également des acteurs clés de la transformation et de la distribution comme Mémé Georgette, le Groupe Casino, le Pôle Abiosol, le Syndicat de l’Orge, des restaurateurs (Septime, Dans le noir) des start-up, des acteurs de la recherche, le premier groupe coopératif agricole français Invivo, ainsi que des partenaires innovants tels que Akuo Energy, leader français indépendant des énergies renouvelables, qui grâce à l’installation de panneaux solaires sur les espaces de culture permettra de créer des fermes qui créent plus d’énergie qu’elles n’en consomment.



Mais le projet Sésame, développé notamment pour répondre aux objectifs du projet de territoire de Coeur d’Essonne Agglomération, réunit également de nombreux acteurs locaux (AMAPs, Agriculteurs, Associations, entreprises du territoire etc.) avec l’objectif d’accompagner durablement les agriculteurs dans leur installation, notamment grâce à la mise en place de formations spécifiques leur permettant d’évoluer dans un environnement adapté à leurs besoins, étape indispensable à la bonne réussite de ce projet ambitieux.

UN INVESTISSEMENT STRATÉGIQUE ET DURABLE, EN PHASE AVEC LES GRANDS PROJETS DU TERRITOIRE

C’est par une approche complète et coordonnée des investissements nécessaires pour assurer le succès de Sésame que Coeur d’Essonne Agglomération a construit ce projet, totalement intégré aux orientations stratégiques du territoire à long terme, notamment dans le cadre du Projet de Territoire adopté en janvier dernier et qui constitue la feuille de route de l’Agglomération d’ici 2030 (CIN – Porte Sud du Grand Paris ; PRAD – Plan Régional de l’Agriculture Durable ; SDRIF - Schéma Directeur de la Région IDF ; EGA – États Généraux de l’Alimentation).

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Plus d'infos