Infos aux acteurs économiques


Le Fonds de résilience

Le 14 mai dernier, Cœur d’Essonne Agglomération a décidé de participer financièrement au fonds de résilience, en lien avec la Région Ile-de-France, pour renforcer les aides aux entreprises locales.

Le fonds Résilience est une aide aux entreprises pour permettre de relancer l’activité des TPE/PME dans les 6 prochains mois et pouvoir financer le coût des adaptations indispensables à la reprise de l’activité.

 Il vient compléter le dispositif du Fonds d’urgence État/Région en ciblant spécifiquement les TPE/PME et les structures de l’ESS.

 Les entreprises pourront bénéficier d’avances remboursables sur une durée maximale de 7 ans, à taux zéro et différé de remboursement d’une durée de 2 ans.

La Région souhaite que la dotation de ce fonds atteigne au minimum 100 millions d’euros.

Ce fond sera rapidement mis en place au mois de juin 2020.

Le Prêt rebond

Afin de leur permettre d’aborder plus sereinement la reprise de l’activité des TPE et PME franciliennes, la Région Île-de-France, avec bpifrance, lance un nouveau dispositif régional baptisé « Prêt Rebond ».

Ce prêt à taux zéro, dont le montant va de 10.000 à 300.000 euros, est destiné à renforcer la trésorerie des entreprises, fortement dégradée par les conséquences de l’épidémie de Covid-19.

Plus d’informations
Faire une demande de prêt rebond


La subvention Prévention COVID

L’Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention « Prévention COVID »pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au travail.

Si vous avez investi depuis le 14 mars ou comptez investir dans des équipements de protection, vous bénéficierez d’une subvention pouvant allant jusqu’à 50 % de votre investissement.

Plus d'informations
Faire une demande de subvention


Le protocole national de dé-confinement pour les entreprises

Le ministère du Travail a publié un protocole national de dé-confinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles. Ce protocole précise les mesures de protection collective que les employeurs du secteur privé doivent mettre en place. Il vient en complément des fiches conseils et guides métiers élaborés en partenariat avec les fédérations professionnelles et les partenaires sociaux. Il est divisé en 7 parties distinctes et apportent des précisions relatives :

  • Recommandations en termes de jauge par espace ouvert
  • Gestion des flux
  • Équipements de protection individuelle
  • Tests de dépistage
  • Protocole de prise en charge d’une personne symptomatique et de ses contacts rapprochés
  • Prise de température
  • Nettoyage et à désinfection des locaux

    Consultez le protocole complet


La cellule d'écoute et d'accompagnement psychologique 

Ce service gratuit, anonyme et confidentiel a été mis en place par le Ministère de l'Économie et des Finances via un numéro vert.

Cette permanence téléphonique va aider les chefs d’entreprise à faire face à la situation économique exceptionnelle et leur apporter une première écoute et un soutien psychologique.




Comment mobiliser le fonds de solidarité?

 
L’État et la Région ont mis en place un fonds de solidarité pour aider les plus petites entreprises les plus touchées par la crise. Retrouvez le guide complet pour déposer une demande d’aide exceptionnelle.

Fonds de solidarité - Volet n°2

Conçu pour aider les petites entreprises franciliennes face à la crise sanitaire, le fonds de solidarité, mis en place par l’État et la Région, se dote d’un second volet. Depuis le 15 avril, celui-ci prévoit une aide supplémentaire allant jusqu’à 5.000 euros pour les entreprises les plus en difficultés.

Ce soutien supplémentaire s’ajoute au premier volet du fonds, mis en place le 1er avril 2020.

Pour les situations les plus difficiles, ce soutien complémentaire d’un montant de 2 000 à 5 000 euros pourra être octroyé aux entreprises qui :

  • ont bénéficié du premier volet du fonds (l’aide allant jusqu’à 1 500 euros) ;
  • emploient, au 1er mars 2020, au moins un salarié en contrat à durée indéterminée ou déterminée ;
  • se trouvent dans l'impossibilité de régler leurs dettes exigibles dans les trente jours et le montant de leurs charges fixes, y compris les loyers commerciaux ou professionnels, dues au titre des mois de mars et avril 2020 ;
  • ont vu leur demande d'un prêt de trésorerie faite depuis le 1er mars 2020, auprès d'une banque dont elles étaient clientes à cette date, refusée ou restée sans réponse passé un délai de dix jours.

Plus d’informations 
Faire la demande


Le prêt garanti par l’État


Le Gouvernement met en œuvre un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros.

Jusqu’au 31 décembre prochain, les entreprises de toute taille, quelle que soit la forme juridique de l’entreprise (notamment sociétés, commerçants, artisans, exploitants agricoles, professions libérales, micro-entrepreneurs, associations et fondations ayant une activité économique), à l’exception des sociétés civiles immobilières, des établissements de crédit et des sociétés de financement, pourront demander à leur banque habituelle un prêt garanti par l’État pour soutenir leur trésorerie.

Les entreprises entrées en procédure collective depuis le début de l’année peuvent également bénéficier du prêt garanti par l’État.

Ce prêt pourra représenter jusqu’à 3 mois de chiffre d'affaires 2019, ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement ne sera exigé la première année ; l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans.

Consultez toutes les informations sur les démarches à effectuer pour bénéficier d’un prêt garanti par l’État.

Si vous souhaitez bénéficier du Prêt Garantie par l'État et souhaitez obtenir votre attestation pour le Numéro Unique, effectuez votre demande ici


Les services de l'Agglomération restent à votre disposition au 0 800 51 51 10.

Plus d'infos