Tri des biodéchets : succès de l’expérimentation !

Après 8 mois d’expérimentation de tri des biodéchets sur les villes de Guibeville, Cheptainville, Leuville-sur-Orge et Saint-Michel-sur-Orge, les résultats de la collecte test des biodéchets confirment que la méthode choisie par l’Agglo est efficace aussi bien d’un point de vue technique qu’environnemental. Découvrez le bilan encourageant de cette opération.

Retour sur l’expérimentation de tri des biodéchets

40%. C’est ce que représentent les biodéchets dans les ordures ménagères produites par les Cœur d’Essonniens.

Ces biodéchets sont constitués des déchets organiques qui se décomposent naturellement : restes de repas ou de leur préparation, aliments périmés…

Aujourd’hui, ils ne sont pas triés et finissent incinérés. Or, il est possible de les valoriser de manière plus pertinente. Mais pour cela, il est nécessaire de les trier.

L’ajout d’une collecte produirait différents effets néfastes

  • fourniture de nouveaux bacs,
  • émissions dues à la circulation de camions supplémentaires,
  • et plus largement, utilisation de matières premières non renouvelables et d’énergie.

C’est pourquoi, l’Agglo a fait le choix de lancer une expérimentation pendant 8 mois pour tester un système novateur de tri optique de sacs pour les biodéchets. Et ce, bien en amont de la mise en œuvre de la loi de 2024 qui prévoit que tous les habitants devront disposer d’une solution de tri pour leurs biodéchets.

Une expérimentation sur 4 villes du territoire

Des habitants de Guibeville, Cheptainville, Leuville-sur-Orge et Saint-Michel-sur-Orge, choisis pour l’expérimentation, ont ainsi reçu des sacs verts et un bioseau pour trier leurs biodéchets. Ils devaient déposer le sac vert ainsi rempli de biodéchets dans la poubelle d’ordures ménagères, pour qu’il puisse être collecté et séparé sur l’éco-site de Vert-le-Grand grâce à un trieur optique et des robots. Ces biodéchets étaient ensuite méthanisés (transformés en biogaz) et utilisés pour le compostage.
En savoir plus sur l’expérimentation

Des résultats positifs et encourageants

3 841 foyers ont reçu un kit pour l’expérimentation. Environ 20% de ces foyers ont
participé à la collecte des biodéchets, soit 1 foyer sur 5.

Plus de 38 tonnes de biodéchets ont pu être collectées et triées et donc détournées de l’incinération au profit de la méthanisation.

1,35 tonne de biométhane (biogaz) produite soit environ 49 tournées de collecte d’ordures ménagères réalisées avec des bennes roulant au GNV (gaz naturel pour véhicule).

Environ 33 tonnes d’amendement organique (ou compost) produites.

88%, c’est le taux de pureté du gisement collecté (taux de refus : 12%). Ce taux très encourageant montre que les consignes de tri ont été bien respectées et comprises.

Ces résultats montrent qu’il est possible de trier ses biodéchets sans avoir besoin de collectes et de bacs supplémentaires et donc sans faire circuler des camions bennes en plus sur le territoire. Ce bilan permettra d’évaluer la possibilité de mettre en place ce type de collecte des biodéchets à l’échelle de notre territoire d’ici 2024.

C’est grâce à la participation et à l’implication des habitants de Guibeville, Cheptainville, Leuville-sur-Orge et Saint-Michel-sur-Orge que ces résultats encourageants ont pu être observés. Nous tenions à les en remercier !

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×