Les cyclistes à la loupe : des outils innovants pour un comptage précis

Pour calculer l’impact des aménagements existants, l’Agglo a installé de nouveaux compteurs vélos sur ses pistes cyclables. Afin de faciliter la pratique du vélo au quotidien en tant que moyen de transport, Cœur d’Essonne Agglomération s’engage depuis 2020 dans le déploiement de nouveaux itinéraires cyclables qui viendront compléter les 19 itinéraires existants et l’ensemble du réseau cyclable représentant 190 km. Cet objectif, inscrit dans le Projet de Territoire, se matérialise par le Plan Vélo qui est le fruit d’une concertation engagée avec les 21 villes de l’Agglo et des associations de cyclistes.

Développer la pratique du vélo au quotidien

Le Plan vélo de l’Agglo intègre l’aménagement de 21 nouveaux itinéraires vers les principaux pôles générateurs de trafic du territoire comme les gares, les zones d’emplois, les collèges et les lycées, ainsi que les zones commerciales. Il vise 3 objectifs en matière de développement de la pratique du vélo, dans le cadre de sa politique en faveur des modes de déplacements doux et des transports en commun :

  • sécuriser les déplacements en renforçant la continuité des itinéraires
  • augmenter la part modale du vélo
  • accompagner les utilisateurs

Du comptage ponctuel au comptage permanent

Pour connaître les impacts de sa politique de développement de l’usage du vélo, l’Agglo s’est équipée, dès 2016, de compteurs temporaires pour du comptage court terme. Cependant, ces comptages ne reflétaient pas la fréquentation annuelle.

C’est pourquoi, l’Agglo opte aujourd’hui pour une pose de compteurs permanents afin de mesurer la fréquentation réelle et annuelle des cyclistes sur les itinéraires existants. Ces nouveaux compteurs ont été installés fin mai 2024 et se situent tant au nord qu’au sud du territoire sur des itinéraires cyclables particulièrement fréquentés comme l’indiquent les campagnes de comptage vélos précédentes.
Les compteurs, invisibles pour les cyclistes, sont autonomes et alimentés sur batterie. Le comptage se fait par le biais de boucles de détection à chaque passage de cycliste qui sera ensuite comptabilisé dans un logiciel de suivi. 

L’Agglo souhaite développer ce type de comptage en fonction des premiers résultats obtenus. Ainsi avec le temps, davantage de points de comptage permanents seront installés à des endroits stratégiques.

Projet réalisé avec le soutien technique et financier de l’ADEME.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×